Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Coup Pour Coup 31

Déclaration du collectif anti-impérialiste Coup Pour Coup 31

Depuis sa création, dans sa volonté politique d’écraser la résistance à l’occupation et d'intimider la population civile, Israël a détenu et emprisonné des centaines de milliers de Palestiniens (hommes, femmes, enfants). Aujourd’hui, il y a plus de 10 000 prisonniers palestiniens dans les prisons ou les camps de détention israélienset environ 950 « détenus administratifs », à savoir des Palestiniens détenus sans chefs d’inculpation ni jugement, et sans même savoir pourquoi ils sont détenus.

Les prisonniers politiques palestiniens sont jugés par des tribunaux militaires israéliens composés de juges et de procureurs qui sont tous nommés par le commandant militaire israélien.  Tortures, brimades journalières, isolement prolongé conduisant à de graves troubles physiques, interdiction de voir sa famille, incursions des forces spéciales dans les prisons pour « rétablir l’ordre »…. sont le lot quotidien de ces prisonniers politiques. Sans oublier les nombreux prisonniers morts des suites de mauvais traitements : samedi 23 février 2013, Arafat Jaradat, âgé de 30 ans, est décédé dans  la prison de Megiddo (nord d'Israël), la cause de son décès restant très trouble. De nombreuses grèves de la faim ont été observées afin de dénoncer ces conditions inhumaines. C'est le cas en ce moment pour des milliers de prisonniers et la situation de quatre grévistes (Samer Issaoui, Aymane Charawneh, Jaafar Ezzeddine et Tariq Qaadane) est très alarmante : ils en sont à plusieurs mois de grève de la faim, Simer Issaoui étant aujourd'hui entre la vie et la mort.

Des milliers de manifestants en Cisjordanie ont apportés ce week end leur solidarité envers les prisonniers en manifestants, bravant la répression israélienne toujours aussi féroce. Hors de Palestine, notamment en France, des rassemblements de soutien ont eu lieu. Coup Pour Coup 31 apporte son soutien aux grévistes de la faim en particulier, aux prisonniers politiques palestiniens en général pour leur combat contre leur détention et contre la colonisation de la Palestine.

Nous n'oublierons pas non plus les prisonniers antisionistes détenus hors d’Israël, et la détermination de Georges Abdallah, combattant libanais de la cause palestinienne emprisonné en France depuis plus de 28 ans. La journée internationale du 27 février 2013 de soutien à Georges Abdallah (voir le lien ICI) sera l'occasion d'apporter notre soutien aux prisonniers politiques palestiniens.

 

Liberté pour tous les prisonniers politiques palestiniens !

Liberté pour Georges Abdallah !

Palestine vivra, Palestine vaincra !

                                            582160_3383464757380_870970285_n.jpg