Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Coup Pour Coup 31

Voici plusieurs communiqués qui apportent des précisions suite à l'arrestation de deux militant-e-s maoïstes militant à l'UNEM (Union Nationale des Etudiants du Maroc).

 

*************************

"Dans le cadre de l'attaque dirigée par le régime en place au Maroc contre tous les mouvements sociaux protestataires, deux militants estudiantins de la ville de Marrakech ont été arrété-e-s ces derniers jours : il s'agit du camarade YOUSSEF EL HAMDIA, militant maoïste au sein de la Voie démocratique basiste, qui milite dans le cadre de l'Union Nationale des Etudiants du Maroc, qui a été pris du foyer de sa famille à Marrakech, et de la militante ILHAM LHASNOUNI du même courant politique et du même syndicat étudiant, qui a été arrétée dans le foyer de sa famille à Essaouira, cette jeune et belle militante est poursuivie dans le cadre du même dossier que la plus célèbre détenue politique au Maroc ZAHRA BOUDKOUR.
Pour s'ajouter à leurs camarades du groupe de Zahra Boudkour qui sont encore en prison, qui sont MOURAD CHOUINI et KHALID MEFTAH depuis 2008."

 

*************************

LUTTONS POUR LA CAUSE DES MASSES ESTUDIANTINES A MARRAKECH ET DANS LES AUTRES SITES
 
La dernière attaque terroriste du régime réactionnaire au Maroc entre dans les tentatives de faire taire toutes les voix libres au Maroc d’une façon générale et au sein du mouvement étudiant d’une façon particulière.
L’attaque contre le site universitaire de Marrakech porte des significations bien particulières aussi :

Premièrement : parce ce que c’est le site le plus avancé d’un point de vue militant et d’un point de vue politique ; et le fait de l’affaiblir aura des conséquences néfastes  sur tous les autres sites universitaires ;

Deuxièmement : cette attaque atroce qu’on ne peut comparer qu’aux attaques des sionistes contre les palestiniens, est aussi la traduction de conclusions et leçons que le régime a tiré de la bataille 2008-2010 ; il vise à frapper la Voie démocratique basiste avant que cette dernière ait accumulé ses forces avec les nouveaux étudiants pour qu’ils puissent refaire l’expérience de la dernière bataille et la développer.

Troisièmement : cette attaque terroriste organisée à Marrakech coïncide avec l’approche de la tenue du Forum économique Mondial sur la région du Moyen-Orient et l'Afrique du Nord (MENA) ce 26 Octobre.

Et pour rappel seulement, ce forum économique a été fondé dans le cadre de l’installation de la capitulation devant l’ennemi sioniste et la normalisation des relations entre les régimes arabes avec l’entité sioniste essentiellement dans les domaines économiques. La première réunion de ce forum a été tenue à Casablanca en 1994, d’autres ont suivi en Jordanie et à Bahreïn.
Camarades

Luttons pour la cause des masses estudiantines à Marrakech et dans les autres sites.
Contribuons à démasquer le terrorisme de l’état Marocain.
Et démasquons la vérité du Forum économique sioniste qui se tiendra à Marrakech.
Le camarade Guadiri est tombé martyr pour la cause palestinienne.
Aujourd’hui, les masses estudiantines sur le site de Guadiri subissent leur part de la répression pour avoir défendu ses droits et ses positions

Communistes du Maroc

 

*************************

UNION NATIONAL DES ETUDIANTS DU MAROC
UNIVERSITE  QADI  AYAD MARRAKECH
COMMUNIQUE 13 
Manif… affrontements… arrestations
Dans le cadre de l’attaque atroce  que mène le régime établi au Maroc sur les masses estudiantines au campus de Marrakech (arrestation, enlèvement, présence de ce qu’on appelle sécurité privée)  une grande manif a été organisée hier (le 18/10/2010) à la cité universitaire et dans les quartiers des environs dénonçant les procès à l’encontre des militants, réclamant la libération des détenus politiques, le renvoi des vigiles de la sécurité privée, pour lever toutes les formes de militarisation de l’université, et la réclamation du droit de logement.
Mais le régime, et comme il le fait souvent, ordonnera à sa machine répressive avec toutes ses formes, clandestine et légales d’attaquer… avant que les étudiants décident dans un débat de masse l’organisation de groupes armés pour l’affrontement, surtout que le régime établi au Maroc refusait d’amener une ambulance à une étudiante qui hurlait de mal, il s’est contenté d’envoyer ses armées… les étudiants ont répondu aux provocations de la répression en affrontant les forces de l’ordre dans les rues de Marrakech, ce qui a provoqué plusieurs blessures graves dans le rangs des étudiants et des arrestations monstrueuses dans une intervention fasciste contre les étudiants, ce qui nous rappelle la bataille du martyr Abderrazak el Guadiri.
Ces affrontements qui se sont continués tard dans la nuit dans les rues et quartiers de Marrakech où les étudiants ont confirmé que la force matérielle ne peut être défaite que par la force matérielle.
Des infos disent qu’un martyr serait tombé dans ces affrontements, ce qui a fait se mobiliser les étudiants. Aussi, les forces de la répression ont subi des dégâts considérables.
Nous appelons toutes les masses estudiantines et tous les militants du peuple marocain à une urgente mobilisation contre l’attaque atroce et monstrueuse sur le secteur de l’enseignement et le mouvement étudiant, surtout sur le site de Marrakech …et plus de militance sur le dossier des libertés politiques et syndicales.
Nous portons au régime établi la responsabilité de ce qui peut arriver à Marrakech.
Nous jurons que nous sommes sur la voie des martyrs et des détenus, même si cela nous coûtera plus de martyrs et détenus jusqu’à l’obtention de nos droits légitimes et justes (la libération des détenus politiques, logement gratuit, la levée de la répression de l’université, la gratuité de l’enseignement…)
« la répression ne fait qu’attiser la situation » Mao
Vous avez votre façon de combattre, nous avons la notre
Marrakech le 19/10/2010

 

zahra-Zagora-1.jpgZahra Boudkour lors du rassemblement pour fêter sa libération.