Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Coup Pour Coup 31

Le collectif "Coup Pour Coup 31" lance une campagne de solidarité au peuple palestinien. Ce tract sera diffusé dans les différents rassemblements toulousains et dans différents quartiers populaires de Toulouse.


187779 182334555152054 4759382 nLe « conflit » israélo-palestinien se poursuit depuis plus de 60 ans, et depuis plus de 60 ans tout le monde nous explique que c'est « trop compliqué » et que du coup on ne peut pas se positionner. Pourtant rien de plus simple ! En 1947, les puissances occidentales (notamment la France) négocient un plan de partage qui prévoit deux États sur le territoire palestinien. Il répond au sionisme, né au XIXème siècle, qui est un mouvement politique, communautaire et religieux se basant sur le mythe « d'une terre promise pour un peuple élu » et d'une revendication : l'établissement en Palestine d'un foyer pour le peuple juif. L'État d'Israël est donc proclamé le 14 mai 1948. Bilan : plus de 531 villages et 300 hameaux détruits, plus de 800.000 Palestiniens devenus réfugiés et des milliers de morts. Ainsi que l'instauration d'un régime d'apartheid créant des droits inégaux pour juifs et arabes. Encore aujourd'hui, l'État sioniste continue sa politique de colonisation, par la destruction d'habitations et la guerre, notamment à Jérusalem Est et sur la bande de Gaza. Par ailleurs, pour imposer sa légitimité et faire taire toute critique, il utilise l'amalgame honteux « anti-sionisme = anti-sémitisme ».

 

Parallèlement à l'occupation sioniste et à cette soi-disant légitimité, le peuple palestinien n'a cessé de s'organiser pour résister face à la colonisation et l'injustice. Le Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP) est une des composantes de cette résistance. Depuis sa création en 1967, il revendique un seul État laïc, démocratique et multiculturel sur toute la Palestine et le retour de tous les réfugiés. Il se bat sans compromis contre Israël, notamment par la lutte armée. En tant que militants anti-colonialistes et anti-racistes, nous ne plaçons pas sur le même plan la violence de l'État d'Israël et le recours légitime aux armes d'un peuple spolié de ses droits.

Cependant, la résistance progressiste en Palestine est aujourd'hui affaiblie. En effet, elle subit une répression féroce de la part d'Israël mais aussi du Fatah et de l'Autorité Palestinienne qui, acceptant les accords de paix comme ceux d'Oslo en 1993, arrêtent les militants qui résistent les armes à la main. Difficultés accrues face à la croissance du Hamas et du Jihad Islamique, organisations de la résistance mais qui défendent un projet réactionnaire et clairement antisémite.

 

Le conflit dure depuis plus de 63 ans mais Israël n'en est pas plus devenu légitime. La seule solution à ce conflit est l'autodétermination du peuple palestinien. Demander à l'ONU, créateur d'Israël, de voter 10, 50, 1000 résolutions n'y changera rien et revient à nier ce droit inaliénable. Il ne peut y avoir qu'une SEULE SOLUTION JUSTE ET DURABLE. Elle passe par :

 

Le démantèlement de toutes les colonies
Le droit au retour de tous les réfugiés expulsés

depuis 1948
La libération des 11.000 prisonniers

palestiniens et arabes
Un seul État palestinien laïc, démocratique

et multiculturel
passant par la disparition de l'État d'Israël

 


Soutenir la Résistance palestinienne, ici et maintenant, c'est la renforcer là-bas ! Cela passe aussi par le soutien aux prisonniers politiques palestiniens et arabes comme Georges Ibrahim Abdallah, militant libanais emprisonné en France depuis 1984, ou Ahmed Saadat, emprisonné en Israël et secrétaire général du FPLP.

 

La solidarité est notre arme,

utilisons la !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :