Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Coup Pour Coup 31

print-pdf.gifLe 1er mai, journée internationale des travailleurs et travailleuses, est un symbole fort de la résistance des travailleurs et des peuples en lutte, et de l'internationalisme. Mais chaque jour de l'année devrait lui ressembler, car c'est au quotidien qu'il faut faire vivre des solidarités concrètes et unir nos forces.

 

Là où il y a oppression…

 

Aujourd’hui plus que jamais, devant la crise du capitalisme et les révoltes qui grondent, les puissances impérialistes maintiennent leur pouvoir par tous les moyens. L’enjeu est de maintenir ses positions dans la guerre économique coûte que coûte.

Pour les peuples des pays dominés, cela signifie famine, misère, ressources confisquées par les multinationales…

Pour les prolétaires des pays impérialistes, cela signifie augmentation du chômage, du coût de la vie, licenciements, fermetures d’usines, précarité, attaques qui pleuvent contre nos droits (éducation, retraites, santé)…

 

il y a résistance !

 

Mais partout dans le monde, les peuples résistent ! Les peuples du Maghreb et du Moyen-Orient luttent toujours contre les despotes locaux et la misère. Les peuples de Tunisie et d’Egypte continuent de se battre pour ne pas se faire voler leur révolution. Le peuple palestinien résiste depuis plus de 60 ans contre l’occupant sioniste. Les peuples d’Asie, notamment aux Philippines et en Inde, luttent contre l’impérialisme et pour une nouvelle société.

 

Ici comme là-bas, nous menons le même combat !

 

La France, après avoir été un grand empire colonial, se débat désormais pour rester une grande puissance impérialiste. Par les entreprises françaises, elle maintient une domination économique importante notamment dans ses anciennes colonies et protectorats (Tunisie, Algérie, Maroc, Côte d’Ivoire etc.). Pourtant, ici en France comme dans le reste du Monde, ces richesses produites ne servent qu’une minorité. Et c'est cette même minorité qui exploite les travailleurs en France, français ou immigrés, comme ils exploitent et pillent les richesses là-bas. La lutte des ouvriers des pays impérialistes et celle des peuples et classes exploitées des pays dominés sont donc une seule et même lutte contre un ennemi commun.

 

Organisons la solidarité internationale !

 

Le système capitaliste est mondialisé et survit en opprimant les peuples et en exploitant les travailleurs du monde. C’est en combattant ensemble, ici et là-bas, que nous pourrons y mettre un terme ! La solution dépend de notre engagement pour combattre ici l’impérialisme et construire des solidarités actives avec les peuples du monde. C’est ce à quoi travaille le collectif Coup Pour Coup 31 ! Rejoins-nous !

 

Les prolétaires n’ont pas de patrie !

Travailleurs de tous pays : 

unissons-nous contre l’impérialisme et ses alliés !

 

RENDEZ-VOUS A 10H15 PLACE ARNAUD BERNARD

POUR UN CORTEGE ANTI-IMPERIALISTE !

 

Soutien au peuple algérien