Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Coup Pour Coup 31

SVP, N'oubliez pas ma fille, n'oubliez pas Ilham !

par Lina Printemps
, 10 juin 2011

J'ai composé le numéro, au bout du fil, une voix chaleureuse mais triste. La voix d'un papa, privé de sa fille, de son sourire, de sa présence et du rêve qui l'a tant accompagné et qu'il a longtemps nourrit... voir son ainée diplômée et pourquoi pas insérée dans la vie active.
Ce rêve s''est brisé il y a deux ans quand on l'a expulsée de l'université de Marrakech parce qu' elle était militante de l'UNEM, parce qu'elle portait la revendication d'une éducation gratuite et de qualité pour le peuple marocain...


Le rêve de ce père s'évapore complètement le 12 octobre 2010, le jour où cinq membres des forces de sécurité l'ont enlevée chez elle, à Essaouira.
Loin de sa petite famille, Ilham est battue, torturée et humiliée. Depuis 7 mois, elle est incarcérée à la prison de Boulmharez, avec des détenues du DROIT COMMUN et sans JUGEMENT!!
Comment peut-on imaginer son enfant torturé et humilié et rester inactif? Comment manger, dormir, rire ou tout simplement vivre quand son enfant est victime d'injustice ? comment supporter cet éloignement et ce chagrin ? Et qu'est ce qu'un Ouled Chaab peut faire pour protéger sa fille dans des conditions pareilles? Pas grand chose, a part espérer et continuer à espérer. Quant à son chagrin, il grandit jour après jour...dans l'attente de voir sa fille enfin libre. Les rêves de ce papa - qui m'a rappelé le mien- se sont réduits au simple espoir de la voir libre et de nouveau parmi ses frères et sœurs, de pouvoir la serrer dans ses bras et de partager avec elles les moments les plus simples de la vie : le thé du matin, les conversations du soir ou juste une petite promenade au souk.
Ce papa chagriné mais digne, n'a pas arrêté de répéter toute au long de la conversation 'SVP mes enfants, faites quelque chose pour elle, parlez d'elle dans les médias, écrivez sur elle dans la presse, n'oubliez pas Ilham, n'oubliez pas ma fille'.
Chers amis , je vous interpelle tous et je vous transmis le message :
N'oublions pas ILHAM,
n'oublions pas la fille de Taib Hasnouni !
Redonnons leur de l'espoir, nous en sommes capables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :