Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Coup Pour Coup 31

Il y a dix ans aujourd’hui, le 27 aout 2001, Abu Ali Mustafa fut assassiné par deux missiles d'un hélicoptère israélien qui visaient son bureau. 

Abu Ali Mustafa était un responsable palestinien qui vivait et est mort en défendant la cause palestinienne et les droits du peuple palestinien. 

Il était secrétaire général du Front Populaire de Libération de la Palestine. Le FPLP donna son nom à sa branche armée, les Brigages Abu Ali Mustafa, pour lui rendre hommage.

Le FPLP vengea la mort de son leader en assassinant le ministre raciste israélien, Rehavam Ze'evi.

Ci-dessous, nous publions des extraits du communiqué du Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP) du 27 août 2001. 


 Hommage aux martyrs de la Résistance Palestinienne !

Palestine Vivra ! Intifada Vaincra !

 

Front Populaire de Libération de la Palestine
Extraits du communiqué de presse – 27 aout 2001


abu-ali-mustafa2.jpgLe Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP) pleure la mort de son leader, Abu Ali Mustafa, qui a été assassiné par l’armée israélienne le matin du 27 aout 2001. 

Abu Ali Mustafa, le chef du second plus grand groupe de l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP), a été assassiné par Sharon et son gouvernement. 

Sharon a, néanmoins, agi avec le soutien et l’appui total de l’administration américaine qui porte la complète responsabilité de la nouvelle escalade au Proche-Orient, en raison de son soutien aveugle, sans critique et sans condition de l’Occupation israélienne des Terres Palestiniennes.

Né en 1938 dans le village d’Arraba, près de Jénine en Palestine, Abu Ali a vécu la plus grande partie de sa vie d’adulte en exil et est rentré chez lui en 1999. Il faisait partie du mouvement de résistance contre l'occupation israélienne et effectuait son travail aussi bien de l’étranger que de Palestine.

En représentant le FPLP, Abu Ali avait bien compris son rôle et le rôle du FPLP en exprimant une vision radicalement humaniste pour le problème du Proche’Orient. Il était inflexible et attaché à présenter cette vision et loyal envers les principes du parti. Il défendait la cause palestinienne et les droits inaliénables du peuple palestinien, le droit au retour des réfugiés et le droit d’établir un Etat palestinien souverain et indépendant avec Jérusalem pour capitale. Il appelait au démantèlement de toutes les colonies et la poursuite du mouvement de résistance palestinienne jusqu’à la fin de l’Occupation israélienne. 

Il présentait la vision d’un Etat palestinien où tous pourraient vivre ensemble en liberté sans tenir compte de leur race, de leur religion ou de leur couleur de peau. Il appelait à une véritable société démocratique où les droits de la majorité seraient protégés par la réalisation des droits des minorités. Il appelait le mouvement de résistance palestinienne contre l’occupation raciste et colonialiste israélienne, un devoir pour tou Palestinien et toute personne qui croit en l’égalité, la justice et la paix.
Abu Ali Mustafa a vécu et est mort en défendant la cause palestinienne et les droits du peuple palestinien.

Le FPLP, tout comme le peuple palestinien, pleure son leader, le FPLP fait le serment de continuer l’Intifada et le mouvement de résistance palestinien jusqu’à la fin de l’Occupation israélienne.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :