Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Coup Pour Coup 31

Nous reproduisons ci-dessous la déclaration de Ilham Alhasnoni, militante à la Voie Démocratique Basiste, emprisonnée par le régime réactionnaire marocain pour ses activités politiques.

 

Lettre à tous et à toutes les camarades,

 

La prisonnière politique : Ilham El Hassnouni (prison locale-Boulmehrez / N° d’écrou 8403).

 

« Les révolutionnaires sont incarcérés, vive la Révolution. Les révolutionnaires sont tombés, vive la Révolution »

 

65954 1444804395502 1094899964 31044717 5784395 n-440x587En ces moments, je me souviens de tous les débats autour de l’incarcération politique. Je me souviens avec exactitude de son contenu,  de toutes les expressions, de tous les mots et toutes les citations qui lui sont rattachés. Je ne peux donc oublier que l’incarcération politique est avant tout une question de classe intimement liée à cette autre question de classe qui est celle de l’appareil d’Etat. Or, malgré toutes les énergies déployées par nos bourreaux pour nous faire plier, notre moral est intact. Et il est d’autant plus libre que nos idées trouvent le chemin pour  se déployer vers l’extérieur .Quant à l’encerclement que nous subissons et leur volonté d' enterrer notre Liberté - notamment, la liberté politique et syndicale qui s’est transformée en contradiction principale dans la lutte contre ce régime réactionnaire- ils ne font qu’attester que nous avons pris le bon chemin .Que même incarcéré(es) nous demeurons militant(es) ; malgré toutes leurs tentatives et toutes leurs attaques visant à nous faire céder pour nous dévier de la direction  que nous avons choisie en toute connaissance de cause .Ce chemin , c’est celui de Zeroual, de Rahal, de Saida, de Kadiri et de l’ensemble des martyrs du Peuple Marocain. Et nous avons juré de suivre leur chemin jusqu’à la victoire.

Nous avons mené la lutte contre les plans de classe imposées à notre peuple par ce régime criminel ; et en premier lieu ceux d’entre eux qui touchaient au secteur de l’enseignement. C’est donc, dans le cadre de la confrontation globale, que nous avons pu nous opposer aux dispositions visant  « la casse » de l’université. Mais, en même temps, nous avons soutenu toutes les luttes que mènent les masses populaires à travers le monde .Et comme à l’accoutumée nous avons soutenu les luttes du Peuple Palestinien et  l’avons accompagné dans toutes les épreuves difficiles qu’il a rencontrées. C’est à cette occasion que plusieurs de nos camarades sont tombés, dont le dernier en date, notre cher camarade le martyr  Abderrazak El Kadiri, martyr de la traitrise sioniste.

Notre chemin est parsemé de luttes et de batailles mais la route est encore longue avant de pouvoir atteindre la Nouvelle Démocratie par la Guerre Populaire de Longue Durée.

Je suis heureuse et fière d’être une militante et une partisane qui parle  le même langage et qui manie les mêmes armes que vous.

Camarades, je reste fidèle à mon serment car je ne peux le trahir sans trahir notre grand Peuple. Nous nous retrouverons, donc, armés de nos principes, de nos convictions, de notre entière confiance dans notre vaillant Peuple et dans tous les autres Peuples du monde. Pour arborer le signe de la victoire.

J’ai confiance en vous. Alors, continuez la lutte et nous ne manquerons pas de nous retrouver demain.

   

Vive l’UNEM

Vive la lutte des masses populaires

Vive le Marxisme Léninisme Maoïsme

Vive la révolution Marocaine

 

Traduction : AGEN

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :