Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Coup Pour Coup 31

Communiqué du Collectif pour la libération de Georges I. Abdallah

 

UN RASSEMBLEMENT S’EST TENU DEVANT LE MINISTERE DE LA JUSTICE POUR DEMANDER LA LIBERATION DE GEORGES IBRAHIM ABDALLAH


Georges Ibrahim AbdallahAujourd’hui vendredi 2 juillet 2010, un rassemblement s’est tenu à Paris, place Vendôme, devant le Ministère de la Justice, pour demander la libération de Georges Ibrahim Abdallah, communiste libanais emprisonné en France depuis 1984, symbole de la résistance palestinienne et libanaise contre le sionisme.

Durant près de trois-quarts d’heure, la quarantaine de manifestants, portant banderole et affiches et brandissant des drapeaux palestiniens, ont crié des slogans tels que "25 ans de prison, 25 ans de résistance, libérez Georges Abdallah !", "Alliot-Marie, complice des USA et d’Israël !" ou "Palestine vaincra, libérez Georges Abdallah !".

La Chancellerie n’a pas accepté de recevoir de représentants des manifestants.

Le rassemblement était formé de délégations de différentes associations et organisations décidées à agir ensemble pour briser le silence autour de la situation de Georges Abdallah : ATMF, CAPJPO-EuroPalestine, Collectif pour la libération de Georges I. Abdallah, Coup Pour Coup 31, FTCR, MSRPP, NPA, PIR, OCML-VP.

Georges Abdallah est libérable depuis 1999. En 2003, la juridiction régionale de Pau avait décidé sa remise en liberté. Le ministre de la Justice s’y était opposé et Georges Abdallah est toujours en prison.

Une "campagne internationale pour la libération de Georges Abdallah" a été lancée à partir de Beyrouth, le 29 avril dernier. En France, l’action unitaire va s’élargir. Des initiatives sont prévues pour la rentrée, notamment lors de la Fête de l’Humanité et le 24 octobre, devant la prison de Lannemezan, pour marquer le 26e anniversaire de son incarcération – à moins que d’ici là le gouvernement français n’ait enfin décidé de le laisser rejoindre son pays, le Liban.

Paris, le 2 juillet 2010

 

Ci-dessous deux vidéos du rassemblement :