Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Coup Pour Coup 31

FPLP - Bande de Gaza : Brisez avec nous le silence, pour lever le blocus de Gaza !

Depuis la bande de Gaza et au nom de notre secrétaire général Ahmad Sa’adat, notre secrétaire général adjoint Abu Ahmad Fuad et tous les camarades et membres du FPLP, nous tenons d'abord à saluer tous les participants qui nous apportent leur solidarité, en particulier les camarades du collectif anti impérialiste Coup Pour Coup 31 qui ont joué un rôle majeur dans la construction du soutien au combattant prisonnier arabe pour la Palestine, le camarade Georges Ibrahim Abdallah.

 

Chers camarades,

Comme vous le savez, les conditions inhumaines auxquelles 2 millions de Palestinien.nes sont confronté.es menacent d’atteindre un point d'orgue cet été avec le manque d’accès à l’eau et à l’électricité (disponible au maximum 3 heures par jour) combiné à la violence de l’oppression et au manque de progrès des reconstructions : de la pauvreté et du chômage très élevé aux problèmes des diplômés et des travailleurs. De plus, plus de 75 000 personnes ont été déplacé à travers Gaza résultant de la guerre de Juillet/Août 2014, problème aggravé par le manque de financement.

Trois ans après le processus de reconstruction, il est maintenant clair que le GRM1 pose non seulement des difficultés pour les peuple de Gaza qui cherchent à reconstruire leur maison. Il oblige à attendre longuement avant de recevoir quelconque matériau de construction, mais aussi et plus important, il érode la légitimité morale du rôle des nations unies à Gaza.

En outre, l’Autorité Palestinienne a réduit les salaires des travailleurs et travailleuses publics de la bande de Gaza. Cela représente une grave violation des responsabilités, des obligations et des fonctions d’un gouvernement, ainsi qu'un abandon de ses responsabilités envers le peuple Palestinien assiégé de la bande de Gaza, en particulier à la lumière de l’escalade croissante de la pauvreté et de l’augmentation de la dépendance dans l’ensemble de la bande de Gaza à propos des salaires et de l’aide internationale.

Ces coupures contribuent au resserrement du siège dans le secteur et à l'approfondissement des effets sociaux négatifs de la division, ainsi qu'à la détérioration et à l'aggravation de la crise économique dans la bande de Gaza, ce qui a de sérieux effets sur la population. Cela ne fera qu'augmenter la pauvreté et le chômage, qui sont déjà parmi les plus élevé au monde. Les choix engagés de manière aussi dangereuse dans le secteur par le gouvernement menacent même les fonctionnaires publics. Ces actions sont aussi des moyens de réduire le soutien aux familles des martyres, aux prisonniers et prisonnières Palestinien.nes et aux blessé.es, ainsi que toutes les formes d'aide et de protection sociale.

Ces coupures et autres mesures attendues du gouvernement d’Abu Mazen, affaiblissent la capacité du peuple Palestinien à faire face aux projets de liquidation.

Malheureusement, le rôle des Etats Unis, de l’Union Européene et de l’État israélien est de faire pression pour réduire les droits sociaux et économiques du peuple Palestinien afin d'intensifier le siège.

De nombreux facteurs expliquent ces lents progrès. Le principal est le continuel blocus israélien. Il est la cause sous-jacente de toutes les guerres à Gaza depuis le retrait unilatéral d’Israël en 2005.

Chers camarades,

Comme vous le savez, le gouvernement Français, comme les États-Unis, a une longue histoire de colonialisme dans la région, un agenda impérialiste en cours et apporte un soutien systématique à l’apartheid des colons de l'Etat d’Israël.

La France joue un rôle colonialiste et réactionnaire dans la région. De telles politiques incluent d’attaquer le mouvement de solidarité à la Palestine, de la criminaliser et de poursuivre les militants BDS soutenant le boycott d’Israël. La France continue d’emprisonner le combattant communiste arabe libanais pro-palestinien, camarade Georges Ibrahim Abdallah. Les politiques racistes de l’Etat français écrasent les communautés africaines, arabes et autres communautés opprimées en France. Toutes ces politiques et pratiques discréditent le gouvernement français et son initiative en tant que force œuvrant pour la justice ou la paix.

Pour cela, continuez à soutenir la Palestine et Gaza. Brisez avec nous le silence pour lever le blocus de Gaza.

Enfin, nous sommes convaincus de notre lutte contre l’occupation, le colonialisme et l’impérialisme. Nous croyons que les luttes pour la libération nationale et le socialisme en France et en Palestine font parties de la lutte internationale contre l’impérialisme.

 

FPLP – bande de Gaza

7/7/2017

 

1.Gaza Reconstruction Mechanism (GRM) est un accord entre l'Autorité Palestinienne et Israël sur la reconstruction de la Bande de Gaza après l'attaque israélienne de 2014.

FPLP - Bande de Gaza : Brisez avec nous le silence, pour lever le blocus de Gaza !

Firstly, from Gaza Strip, On behalf of our General Secretary, Ahmad Sa’adat, our Deputy General Secretary, Abu Ahmad Fuad, and all comrades and members of the Popular Front for the Liberation of Palestine, we salute all participants in this solidarity event with us , in particular the comrade in anti-imperialist collective Coup Pour Coup 31 party, which has played a major role in building support for imprisoned Arab struggler for Palestine, Comrade Georges Ibrahim Abdallah. 


Dear comrades, 


As you know, the inhumane conditions to which  2 million Palestinians are being subjected threaten to reach boiling point by the summer months, when the lack of access to water and electricity – available for a maximum of three hours a day – combined with the oppressive heat and the lack of a reconstruction progress, As well as poverty and unemployment at high rates, and the problems of graduates and workers, In addition there are more than 75,000 people remain displaced across Gaza as a direct result of the July/August 2014 war, a problem made worse by insufficient funding.


Three years into the reconstruction process, it is now clear that the GRM not only poses difficulties for the people of Gaza seeking to rebuild their homes – as it forces them to wait for a long time before they receive any construction materials – but also, more importantly, erodes the moral legitimacy of the role of the United Nations in Gaza.


Also, the Palestinian authority has cuts on the salaries of public workers in the Gaza Strip, this represents a serious violation of the responsibilities, obligations and functions of a government and an abandonment of its responsibilities toward the besieged Palestinian people in the Gaza Strip, especially in light of the escalating rates of poverty and the growing dependence of the entire Strop on these salaries and international aid.


These cuts contribute to the tightening of the siege on the sector and deepen the negative social effects of the division, as well as the deterioration and aggravation of the economic crisis in the Gaza Strip, which has serious effects on the population. It will only increase poverty and unemployment, which are already among the highest in the world, and the government's choice to engage with the sector in such a dangerous way threatens even public officials, and this action as a step toward cutting support for martyrs’ families, Palestinian prisoners and the wounded, as well as all forms of social welfare and aid. These cuts and other measures expected from Abu Mazen’s government…weaken the ability of the Palestinian people to confront liquidationist projects being put forward. Unfortunately, there role to the US, European Union and Israeli state in pressuring for cuts to the Palestinian people’s social and economic rights as an intensification of siege.


There are many factors to explain the slow progress. Chief among them is the continued Israeli blockade; the underlying cause of all the wars in Gaza since Israel’s unilateral withdrawal in 2005.


Dear comrades, 


As you know, The French government is, like the United States, .’ has a long history of colonialism in the region and an ongoing imperialist agenda, and systematically supports the apartheid settler state of Israel.


France is playing a colonialist and reactionary role in the region  . Such policies include attacking the Palestine solidarity movement; criminalizing and prosecuting BDS activists supporting the boycott of Israel; the continued imprisonment of Lebanese Arab communist struggler for Palestine, Comrade Georges Ibrahim Abdallah; and the racist policies of the French state towars African, Arab and other oppressed communities within France. All of these policies and practices discredit the French government and its initiative as any force for justice or peace.


For that, continue to support Palestine and Gaza. Break the silence with us to raise the blockade on Gaza.


Finally, we are convinced that our ongoing fight against occupation, settler colonialism and imperialism. We believe that the struggles for National Liberation and Socialism in France and Palestine are part of the one international fight against imperialism.


PFLP – GAZA STRIP
7/7/2017