Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Coup Pour Coup 31

Il y a 50 ans, la "guerre de Six Jours" ou une nouvelle offensive sioniste en Palestine !

Il y a 50 ans, le 5 juin 1967, Israël lançait le premier jour d'offensive de ce qui fut appelé « la guerre de Six Jours ».

Cette guerre fut déclenchée comme une « attaque préventive » d’Israël contre ses voisins arabes (Égypte et Syrie), à la suite du blocus du détroit de Tiran aux navires israéliens par l’Égypte le 23 mai 1967 (les Israéliens avaient préalablement annoncé qu’ils considéreraient cet acte comme un casus belli).

Le soir de la première journée de guerre, la moitié de l’aviation arabe était détruite ; le soir du sixième jour, les armées égyptiennes, syriennes et jordaniennes étaient défaites. En moins d’une semaine, l’Etat sioniste tripla son emprise territoriale : l’Égypte perdit la bande de Gaza et la péninsule du Sinaï, la Syrie fut amputée du plateau du Golan et la Jordanie de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est.

C'est alors une nouvelle vague de Réfugiés Palestiniens qui quittèrent leurs villages, leurs villes et leur terre. On dénombre entre 250 000 et 420 000 Palestiniens déplacés lors de cette guerre, suivant les sources.

La Résistance Palestinienne est alors contrainte de se ré-organiser. En effet, cet épisode de grande importance apporta une certaine désillusion sur la nature des régimes arabes voisins, de leur capacité et de leur volonté de participer à la libération de la Palestine de la colonisation. Cela confirme la ligne politique des organisations révolutionnaires et progressistes palestiniennes (le Fatah de l'époque notamment) prônant l'affranchissement de la tutelle des pays arabes et la lutte armée contre Israël comme seul moyen de libérer leur pays. Quelques mois plus tard, en décembre 1967, le Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP) était créé par des militants du Mouvement Nationaliste Arabe. Le FPLP mettra alors, dès sa création, l’accent sur la lutte armée afin de libérer la Palestine et sur la mise en place d'un État palestinien sur toute la Palestine historique, ce qui implique la destruction de l’État d’Israël. Perspective qui 50 ans après est toujours la seule qui garantisse une paix juste et durable.

Pour aller plus loin : 

-Brochure éditée par notre collectif anti-impérialiste Coup Pour Coup 31.

-Dossier d'Orient XXI "Juin 1967, une guerre de six jours qui n'en finit pas".

Combattants du FPLP en Jordanie en 1969.

Combattants du FPLP en Jordanie en 1969.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :