Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Coup Pour Coup 31

La famille Traoré se batte pour la Justice et la Vérité pour leur frère Adama, tué par les gendarmes le 19 juillet dernier. 1

Le jeudi 17 novembre 2016, la famille Traoré et des soutiens avaient tenté de protester au Conseil Municipal de la ville de Beaumont contre la demande de la maire d'obtenir la prise en charge de ses frais de justice. Elle envisageait alors de porter plainte contre Assa Traoré, sœur d’Adama, qui l’accusait d’être du côté des « violences policières » dans l’affaire concernant la mort de son frère. L’accès au conseil municipal leur avait été brutalement bloqué par la police avant que celui-ci ne soit annulé. Plus tard, dans la soirée, le quartier de Boyenval a dû faire face à la violence des gendarmes qui ont brutalisé des habitant.e.s. 

 

Les frères Youssouf et Bagui ont été plus tard arrêter pour « outrage & rebellion » et « menaces », le mardi 22 novembre au matin, jour où le conseil annulé du 17/11 avait été reporté. Ayant refusé la comparution immédiate, ils ont été placés en détention jusqu'au 14 décembre prochain, date de leur jugement.

C'est ce mercredi 14 décembre que Youssouf et Bagui comparaissaient depuis le début de l’après-midi au Tribunal de Grande Instance de Pontoise (Val d’Oise). De nombreux rassemblements de soutien à la famille Traoré étaient organisés dans plusieurs villes de France dont un à Toulouse.


 

Rassemblement Toulouse

 

Le dossier est vide : les agents qui accusent Bagui et Youssouf Traoré de violences se sont plus ou moins blessé.e.s tout seuls : la blessure de la policière municipale serait ainsi due, en partie, à l'utilisation de sa propre bombe lacrymogène et celle du policier à la morsure de son propre chien...

Malgré des accusations sans preuves de violences et un contexte de mobilisation qui ne faiblit pas depuis la mort d' Adama dans les locaux de la gendarmerie de Persan, et que sa famille réclame toujours la mise en examen des gendarmes, les frères d'Adama sont reconnus coupables de tous les faits reprochés.

Youssouf est condamné à 3 mois de prison aménageable. Il est sorti ce mercredi 14 novembre.
Bagui est condamné à 8 mois d'emprisonnement avec maintien en détention et deux ans d'interdiction à Beaumont. 
Ils doivent, en plus, dédommager les policiers, au total de 7 400 euros.

 

Ce rendu est une honte...

Youssouf et Bagui et toute la famille Traoré paient le combat qu'ils et elles mênent.

« C'est ce combat pour la mémoire et la dignité de leur frère qui les a conduit en prison, devenant alors prisonniers politiques. Ils sont le reflet de l'acharnement contre la famille Traoré, les habitants de Beaumont-Persan et les habitants des quartiers populaires victimes des violences policières. »

 

 

Aujourd'hui comme hier nous ne lâcherons par le combat.

 

CouppourCoup31 réintère tout son soutien à la famille Traoré.

Nous continuerons à nous mobiliser pour la Vérité et la Justice. 

 

Pas de justice, pas de paix! 


 

1 Ancien article

Soutien financier à la famille Traoré 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :