Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Coup Pour Coup 31

Clotûre de la campagne de solidarité pour Albert Woodfox

Parmi nos campagnes en solidarité avec les prisonniers progressistes et révolutionnaires figurait celle pour la libération dAlbert Woodfox. Albert est l’un des tristement célèbres « Angola 3 » symbole de l’acharnement raciste dont peuvent faire preuve les États-Unis. Après 42 ans de réclusion en isolement (les plus long de l’histoire carcérale nord-américaine), après plusieurs procès racistes et des demandes de libération déniées (malgré ses graves conditions de santé), le 19 février 2016 Albert Woodfox a retrouvé la liberté.

 

Mais ce n’est pas pour autant que les États-Unis sont devenus moins racistes. Les chroniques des semaines passées nous racontent les énièmes assassinats perpétrés par une police qui continue à tuer impunément la communauté noire.

Depuis le début de l’année 2016, 138 personnes noires ont été tuées par la police.

Ce sont de vrais crimes policières racistes comme dans le cas de Alton Sterling (tué à coté de Los Angeles le 5 juillet dernier) et Philando Castile (tué à Minneapolis le 6 juillet) pour seulement citer les deux derniers cas médiatisés. C’est une guerre interne que, mène les États Unis vis-à-vis de sa population !

On se doit en tant qu’anti-impérialistes et antiracistes de s’intéresser à cette guerre et la combattre par tous les moyens, l’un des plus efficaces c’est notre solidarité militante.

C’est pour cela que nous tissons des liens avec des organisations politiques là-bas. L’une des plus actives en ce moment de fortes tensions est sûrement le Black Lives Matter.

 

Celui de Cincinnati, par exemple, a organisé samedi 09 juillet 2016 un tournoi de basket populaire contre la gentrification des quartiers populaires qui a vu une forte participation et mobilisation.

Le 10 juillet 2016, ils/elles ont décidé de répondre aux assassinats de la police raciste avec une manifestation qui a vu défiler près de 6000 personnes déterminées

Ce collectif exprime aussi sa solidarité avec la résistance du peuple palestinien en organisant événements, meetings et manifestations...

Clotûre de la campagne de solidarité pour Albert Woodfox

Mais la France aussi mène sa guerre raciste en interne, tout particulièrement dans les quartiers populaires.

Adama Traoré en est la dernière victime. Le 19 juillet 2016, pendant une interpellation des gendarmes, Adama meurt dans la gendarmerie de Beaumont-sur-Oise (Val-d'Oise). Adama rejoint une triste et longue liste de personnes victimes de la police : Lamine Dieng, Zyed et Bouna, Ali Ziri, Wissam El Yamni, Amine Bentounsi, Abdoulaye Camara (pour la liste complète des cas connus : ICI ). Depuis, un comité qui réunit sa famille et ses proches demandent la vérité sur sa mort et que justice soit faite.

Le combat d'Albert Woodfox, hier comme aujourd'hui, était de combattre sans relâche le racisme d’État. Aujourd'hui, ce combat est perpétué par le mouvement Black Lives Matter aux États Unis et par les différents comités et collectifs qui se battent contre l'omerta des crimes policiers, ici en France.

C’est pour ces raisons que l'argent récolté lors de la campagne pour la libération d'Albert Woodfox que notre collectif a mené sera reversé au Black Lives Matter Cincinnati (pour les soutenir financièrement, la collecte ICI) et au Comité Vérité pour Adama ( pour les soutenir financièrement, la collecte ICI).

Clotûre de la campagne de solidarité pour Albert Woodfox

 

LA SOLIDARITE EST NOTRE ARME, UTILISONS LA !

A BAS LE RACISME D'ETAT! 

LIBERTE POUR TOUS LES PRISONNIERS PROGRESSISTES ET REVOLUTIONNAIRES!

VERITE ET JUSTICE POUR TOUTES LES VICTIMES DE LA VIOLENCE POLICIERE!