Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Coup Pour Coup 31

Arrestation du militant étudiant Abdullah Nayef Ramadan !

 

Le secrétaire du Front Progressiste du Travail Etudiant (PSLF) de l'Université Al-Quds à Beit Jala, Abdullah Nayef Ramadan, a été arrêté en milieu de matinée du mardi 5 Avril dans le camp de réfugiés de Dheisheh à Bethléem, en Palestine occupée.

Abdullah Nayef Ramadan, 23 ans, a été capturé par 10 soldats de l'occupation israélienne déguisés en Palestiniens. Après s'être introduit dans le camps de réfugiés, ils sont entrés de force dans la maison du jeune activiste. Ils ont capturé Abdullah Ramadan et l'ont mit dans une voiture sous les jets de pierres des habitants du camps.

Abdullah Ramadan a déjà passé quatre ans dans une prison israélienne, accusé d'appartenance au Front Populaire pour la Libération de la Palestine (FPLP). Le kidnaping fait suite aux attaques des bureaux du Bloc islamique et du Front du Travail Progressiste Etudiant du campus Abu Dis de l'université d'Al-Quds, saccageant les bureaux tant du Bloc islamique et le Front du travail progressiste étudiant.

 

Abdullah Ramadan est le dernier dirigeant étudiant en date à être emprisonné par les forces d'occupation israéliennes. D'autres étudiants ont été la cible récente des autorités : Asmaa Qadah, secrétaire du syndicat étudiant de Bir Zeit du Bloc Islamique - arrêté à la fin 2015 avec plus de 90 étudiants de Bir Zeit; Amjad Samhan, un activiste de Bir Zeit du Pôle Etudiant Démocrate-Progressiste; et Donya Musleh, militant étudiant du PSLF à l'Université Nationale de Palestine.

Pour Samidoun, les étudiants en Palestine sont constamment soumis à des arrestations, tortures et emprisonnements sur la base de leur activité politique. les bureaux des syndicats d'étudiants sont perquisitionnés, les membres arrêtés et emprisonnés - souvent détenus en détention administrative sans inculpation ni jugement - par l'occupation israélienne en raison de leur activité politique. On se souvient de la militante étudiante et danseuse folklorique, Lina Khattab, qui a été emprisonnée pendant 6 mois pour avoir participé à une manifestation d'étudiants en solidarité aux prisonniers politiques palestiniens. Les syndicats et organisations d'étudiants, représentant l'ensemble du spectre politique palestinienne, sont souvent désignés partisans d' «organisations interdites ».

Ces arrestations deviennent souvent plus fréquentes en avril et en mai, avec l'approche des élections annuelles étudiantes, dans une tentative claire d'éliminer les militants des universités palestiniennes et compromettre le processus politique dans le milieu étudiant.

Liberté pour Abdullah Nayef Ramadan !

Liberté pour tous les étudiant-e-s palestiniens enfermés !

Liberté pour tous les prisonniers palestiniens !

Palestine vivra, Palestine vaincra !

Source : Samidoun