Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Coup Pour Coup 31

Leurs guerres, pour le profit - Nos morts là bas et ici !

Déclaration du collectif Coup Pour Coup 31 suite aux attentats du 13 novembre 2015. 
 

 

L'horreur qui a touché les rues de Paris conduit naturellement à de très vives émotions. Coup Pour Coup 31 s'associe à la douleur des familles et des proches des victimes. Il est humain, du fait de la proximité du drame, d'être gagné par une détresse personnelle. Cependant, elle ne doit pas nous empêcher de garder une analyse politique des événements récents, tant à Paris (le 13 novembre, 129 morts et 352 bléssés) qu'à Ankara (le 10 octobre, 102 morts et 500 blessés) et à Beyrouth (le 12 novembre, 43 morts et 239 bléssés). Ces crimes sont l'oeuvre de l'organisation fasciste Daech.

La frénésie médiatique et ses injonction au patriotisme et à l'union nationale, voir au nationalisme ont un but clair : utiliser notre émotion et notre peur afin de justifier la politique gouvernementale tant sur le territoire français que dans le monde. L'omniprésence des couleurs du drapeau français sur les réseaux sociaux se veut un témoigneage d'un élan de solidarité aux victimes. Cependant, ce drapeau n'est pas neutre, il résonne différemment pour les peuples dominés par l'Etat Francais et son impérialisme. C'est sous ce drapeau que l'Etat français colonise, exploite et opprime depuis des siècles. C'est sous ce drapeau que l'état français réprime les forces progressistes et révolutionnaires en France et ailleurs dans le monde. C'est sous ce drapeau que les vendeurs de mort Dassault et compagnie s'enrichissent en approvisionnant en armes des dictatures fascistes et autres régimes réactionnaires.

L'impérialisme, c'est la guerre. Et la guerre n'a pas commencé vendredi 13 novembre.

Et nos gouvernements en sont responsables. Ce sont les puissances impérialistes, dont la France, qui déstabilisent la région depuis des décennies, comme en Irak, Afghanistan, Iran, Liban etc. Ce sont ces mêmes puissances qui sont alliées aux régimes réactionnaires du Qatar et de l'Arabie Saoudite qui financent Daech. Ce mêmes puissances qui soutiennent Erdogan en Turquie dans son combat contres les forces révolutionnaires et progressistes kurdes, alors que se sont les principales forces qui s'opposent frontalement à Daech aujorud'hui.

Aujourd'hui, l'Etat français profite encore de cette situation pour renforcer son pouvoir, aussi bien çà l’intérieur de son territoire que sur l'extérieur.

Ces événements sont l'occasion pour le gouvernement de renforcer ses politiques ultra-sécuritaires pour détruire nos libertés collectives et individuelles comme en janvier dernier lorsqu’il à créé la loi sur le renseignement. La mise en place de ces outils politiques comme la prolonguation à 3 mois de l'état d'urgence, n’a pas comme seule cible le terrorisme de Daech. Elle sert et servira aussi à traquer les forces militantes, les sans-papiers, les réfugiés, les habitants des quartiers populaires etc.

A cela, opposons des forces organisées, solidaires et renforçons notre camp !

A l’extérieur, le gouvernement a déjà annoncé et mis en oeuvre une riposte militaire accrue, augmentant les bombardements, annonciateurs de victimes civiles, dans le but de renforcer sa domination impérialiste sur la région. Il a cherché et obtenu le soutien de l'Union Européenne, de la Russie et des USA.

Contre cela, opposons nous à toute intervention militaire et construisons des solidarités internationales. Notre soutien va donc progressistes et révolutionnaires kurdes, turques, irakiennes, syriennes etc. qui se battent contre l'impérialisme, Daech et les régimes réactionnaires. Elles seules portent un projet politique émancipateur, démocratique, et laïque.

Ici, en France, construisons un anti-impérialisme populaire! Refusons la politique guerrière du gouvernement, luttons contre le racisme et le développement du tout sécuritaire et exigeons le retrait des troupes françaises d'Afrique et du Moyen-Orient.

 

Vos guerres pour le profit, nos morts là bas et ici !

Leurs guerres, pour le profit - Nos morts là bas et ici !

 

Collective statement of Coup Pour Coup 31* following the attacks of November 13

The horror that hit the streets of Paris naturally leads to very strong emotions. Coup Pour Coup 31 joins in the grief of the families and friends of the victims. It is human, because of the proximity of the drama, to be overcome by personal distress. However, it should not prevent us from making a political analysis of recent events, both in Paris (November 13, 129 dead and 352 injured), Ankara (October 10, 102 dead and 500 injured) and Beirut (November 12, 43 dead and 239 injured). These crimes are the work of the Daesh fascist organization [Islamic State of Iraq and the Levant (ISIL)].


The media frenzy and its injunction to patriotism, national unity and nationalism has a clear purpose: to use our emotions and fear to justify government policy both on French territory and around the world. The omnipresence of the colors of the French flag on social networks is intended as a show of solidarity for the victims. However, this flag is not neutral, it resonates differently for the peoples dominated by the French state and its imperialism. It is under this banner that the French state colonizes today and has oppressed people for centuries. It is under this banner that the French state represses progressive and revolutionary forces in France and around the world. It is under this flag that death vendors like Dassault [arms manufacturer] are enriched by supplying weapons to fascist dictatorships and other reactionary regimes.

Imperialism is war. And the war did not start on Friday, November 13.


And our governments are responsible. It is the imperialist powers, including France, which have destabilized the region for decades, as in Iraq, Afghanistan, Iran, Lebanon, etc. These are the same powers that are allied with the reactionary regimes of Qatar and Saudi Arabia that fund Daesh. These are the same powers that support Erdogan in Turkey in its fight against revolutionary forces and Kurdish progressives, among the main forces frontally opposing Daesh today.

Today, the French state still exploits this situation to strengthen its power, both here within its territory and outside.

These events are an opportunity for the Government to strengthen its ultra-security policies to destroy our collective and individual freedoms, like last January when it created the law on intelligence. The implementation of these policy tools, such as prolongation of the state of emergency to 3 months, does not only target the Daesh terrorists. It serves and will continue to serve to track down militant forces, undocumented migrants, refugees, people in working-class neighborhoods, etc.

To oppose this we need organized forces, solidarity and strengthening of our camp!

Outside, the government has already announced and implemented increased military response, increasing the bombing and civilian casualties in order to strengthen its imperialist domination of the region. It sought and obtained the support of the European Union, Russia and the USA.

Against this, we oppose any military intervention and build international solidarity. Our support will therefore goes to progressive and revolutionary Kurdish, Turkish, Iraqi, Syrian, etc., forces who fight against imperialism, the reactionary regimes and Daesh. They alone bear an emancipatory political project, democratic and secular.

Here in France, we must build a popular anti-imperialist movement! Reject the war policy of the government, fight against racism and demand the withdrawal of French troops from Africa and the Middle East.

Their wars for profit, our dead there and here!


[Coup Pour Coup 31* (Blow For Blow) was created in March 2009 in Toulouse, a city in southeastern France. It brings together men and women, French citizens and immigrants with or without papers, united around an anti-imperialist platform.]

 
Translated by Greg Butterfield