Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Coup Pour Coup 31

Toulouse solidaire des prisonniers palestiniens !

Aujourd'hui samedi 5 septembre 2015 s'est tenu à Toulouse un rassemblement pour la libération de tous les prisonniers palestiniens. Environ 100 personnes ont répondu à l'appel.

Notre collectif anti-impérialiste Coup pour Coup 31 a fait une déclaration que nous retranscrivons ici :

Nous voulions rappeler que si aujourd'hui, nous exprimons notre solidarité avec les prisonniers palestiniens, nous rappelons que c'est tout un peuple, celui de la Palestine, qui est emprisonné. Emprisonné par une idéologie raciste et coloniale, le sionisme. Que ce soit à Gaza, sous blocus depuis plus de 8 ans, que ce soit en Cisjordanie ou dans les territoires occupés, c’est tout un peuple qui est enfermé, humilié et spolié.

Parmi ces prisonniers, Khalida Jarrar, dirigeante du Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP). Parlementaire palestinienne, elle est enfermée depuis le 02 avril 2015. Les autorités militaires lui reprochent son appartenance à un groupe terroriste, le FPLP, son soutien actif aux prisonniers palestiniens et d'autres griefs d'ordre politique. Pendant son audience du 24 août dernier, le procureur militaire a fait comparaître deux témoins qui ont affirmé avoir avoué sous la torture.

Parmi les nombreux dirigeants palestiniens enfermés par l’occupation, il y a Ahmad Saadat, secrétaire général du FPLP. Il a été enfermé en 2002 dans les prisons des collabos de l’Autorité Palestinienne, sous surveillance américaine et britannique, jusqu’à son enlèvement par les forces d’occupations israéliennes le 14 mars 2006 à la suite d’un raid militaire contre la prison de Jéricho. Le 25 décembre 2008, il a été condamné à 30 ans d’emprisonnement. Régulièrement, les autorités israéliennes le maintiennent en isolement ou lui interdisent les visites familiales. Lundi 27 juillet 2015 au soir, les forces spéciales de l’administration pénitentiaire israélienne ont fait irruption dans sa prison, suite à des actions des prisonniers contre leur condition d’incarcération. Devant la résistance des prisonniers, les brigades ont envahi les cellules, déplacé certains prisonniers et blessés une trentaine d’entre eux, dont Ahmad Saadat.

Et enfin, parmi les nombreux et nombreux prisonniers palestiniens, un se trouve en France depuis 1984. Il se nomme Georges Ibrahim Abdallah. Libanais, il a combattu parmi les réfugiés palestiniens dans les années 70 et 80. Il est maintenu en prison depuis presque 32 ans par l’État français pour avoir résisté et combattu l’impérialisme et le sionisme alors qu'il est libérable depuis 1999 selon le droit français.

Si nous sommes donc ici aujourd’hui, c’est pour soutenir toutes les actions entreprises par les prisonniers palestiniens afin de protester contre leur condition d’enfermement. Si nous sommes ici aujourd’hui, c’est pour exiger, ensemble, leur libération, immédiate et sans conditions. Mais si nous sommes ici aujourd’hui, c’est pour exiger la libération de la Palestine, de toute la Palestine, sur tout le territoire historique, de la mer au Jourdain !

 

Toulouse solidaire des prisonniers palestiniens !Toulouse solidaire des prisonniers palestiniens !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :