Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Coup Pour Coup 31

Contre l'Europe forteresse : refugees welcome !

Plus de mille personnes se sont réunies aujourd'hui à Toulouse pour manifester en soutien au personnes migrantes, réfugiées et expulsées.  Notre collectif anti-impérialiste a prit part au cortège et nous avons diffusé notre communiqué :

 

Depuis quelques semaines, les vagues de migrants essayant de franchir les barrières de l’Europe forteresse s’intensifient. La réponse répressive des États ne s’est pas fait attendre : des murs sont érigés en Hongrie, Grèce, Bulgarie ; la République Tchèque marquent avec des numéros les migrants. Quand à la France, elle détient le record des enfermements de migrants parmi les pays européens.
Dans toute l’Europe, des manifestations de soutien aux personnes migrantes ont eu lieu, notamment après l’émotion suscitée par les images de centaines de morts sur les côtes ou sur les routes. Si cette émotion est légitime, la réponse se doit d’être politique. La solidarité ne doit pas être juste un sentiment d’humanisme ou d’indignation, mais un acte politique d’opposition à l’impérialisme et l’affirmation de l’internationalisme qui doit exister entre les peuples et les opprimés.

Depuis toujours, l’impérialisme mène des guerres, exploite et pille les richesses des pays dominés. Cen'est pas un hasard si la plupart des migrants viennent de pays détruit par des interventions impérialistes et des politiques de déstabilisation, notamment en Libye, Syrie, Kurdistan Afghanistan et Irak. Les populations de ces pays dominés, entraînées dans une misère toujours plus grande, n’ont d’autre choix que de se déplacer et fuir leur pays d’origine. Parmi eux, on compte aussi des palestiniens, déjà réfugiés, notamment en Syrie.

Notre collectif Coup Pour Coup 31 dénonce les interventions impérialistes et plus particulièrement l’impérialisme français, mené par les gouvernements de droite comme de gauche. Mais s’il faut dénoncer la politique extérieure des pays impérialistes, nous nous devons de faire de même pour leur politique intérieure, celle de leur stratégie de gestion des flux migratoires. En effet, les pays de l’Union Européenne, avec leur discours « humain » d’ouverture, se préparent à sélectionner et à diviser les migrants en « mauvais » (ceux qui n’ont pas de diplômes, sans papiers, sans argent, trop vieux, trop jeune etc.) et les « bons » migrants : ceux qui seront exploités comme main d’oeuvre pas chère. Avec comme résultat de rabaisser le coût du travail, d’attiser une guerre entre pauvres qui ne fait qu’entretenir le racisme et les discours nationalistes de l’extrême droite. Finalement, divisant ceux et celles qui devraient rester unis face à la misère et à l’exploitation.

Nous devons combattre les politiques racistes et exiger la liberté de circulation de toutes et tous. A nous, ici, de construire les solidarités. Des solidarités avec ceux et celles qui résistent là bas contre l’impérialisme. Des solidarités avec tous ceux et toutes celles qui arrivent en Europe pour fuir les guerres ou la misère.


Régularisation
de tous les sans papiers !
Libre circulation
de toutes et tous !

 

Contre l'Europe forteresse : refugees welcome !
Contre l'Europe forteresse : refugees welcome !
Contre l'Europe forteresse : refugees welcome !
Contre l'Europe forteresse : refugees welcome !