Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Coup Pour Coup 31

Rassemblement : Libération de tous les prisonniers palestiniens !

On compte aujourd’hui environ 6000 prisonniers palestiniens dans les prisons de l’occupation, dont 400 se trouvent en « détention administrative », une pratique arbitraire (absence d’inculpation et de jugement, période d’enfermement de 6 mois renouvelable..). A cela s’ajoute l’absence de soins et des conditions de détention inhumaine.

Depuis plusieurs semaines maintenant, des mobilisations voient le jour dans les prisons israéliennes.

En détention administrative depuis le 4 novembre 2014, Mohammed Allan, avocat palestinien de 31 ans, a commencé une grève de la faim depuis la mi­juin afin de protester contre son régime d’incarcération. Le gouvernement israélien à proposé de le libérer à condition qu’il accepte d’être déporté à l’étranger. Mohammed Allan, par la voix de son avocat, a refusé ce chantage. Il a stoppé sa grève de la faim le 20 août, obtenant la promesse de sa libération. Malheureusement, cette information largement relayée par les médias était mensongère. L’association de défense des prisonniers Addameer a révélé que l’ordre de détention prononcé par l’occupant israélien n’avait pas été levé, mais seulement « suspendu en raison de son état de santé. ». Le gouvernement israélien a fait savoir qu’il devait encore « statuer sur son cas » et a refusé le transfert demandé par Mohammed Allan dans un hôpital de son choix.

Dans le même élan, plusieurs dizaines de prisonniers ont lancé des grèves de la faim en solidarité avec Mohammed Allan et pour protester contre leur détention. La prison de Nafha, située dans le désert du Néguev, a connue une émeute massive le 27 juillet 2015. Les Forces spéciales de l'administration pénitentiaire israélienne (Mitzada) ont fait irruption dans la prison, provoquant plusieurs blessés, dont Ahmad Saadat, secrétaire général du Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP).

Notre mobilisation, et elle seule, changera la situation, en montrant notre solidarité avec le peuple palestinien, en faisant connaître la situation des prisonniers et par la montée du mouvement citoyen de boycott, désinvestissements et sanctions contre Israël.

RASSEMBLEMENT SAMEDI 05 SEPTEMBRE à 15H

Square Charles De Gaulle (métro Capitole)

 

LIBERATION DES PALESTINIENS EMPRISONNE PAR ISRAEL

VIVE LA RESISTANCE PALESTINIENNE

A BAS LE REGIME D'APARTHEID ISRAELIEN

Premiers signataires : BDS France – Toulouse, Collectif Palestine Libre, Coup Pour Coup 31, NPA 31, OCML Voie Proletarienne...