Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Coup Pour Coup 31

Angela Davis réaffirme son soutien à la palestinienne Rasmea Odeh !

Le 28 juin 2015, Angela Davis a participé à un meeting à Chicago en solidarité avec Rasmea Odeh.

Rasmea Odeh est une militante palestinienne de 67 ans qui habite à Chicago depuis de longues années. Elle a été condamnée en mars dernier pour "acquisition illégale de naturalisation".
Le meeting "Liberté au delà de l'occupation & de l'enfermement", a été organisé par de nombreux collectifs et organisations antiracistes et pro-palestiniennes, y compris le Comité de Défense de Rasmea, la section "Black Lives Matter" de Chicago...
Ensemble, Angela Davis et Rasmea Odeh ont rappelé l'importance de la solidarité et des liens à faire entre la lutte du peuple palestinien et la lutte des personnes Afro-Américaines contre le racisme et les discriminations aux Etats-Unis. Elles ont aussi parlé de l'emprisonnement politique aux États-Unis et en Israël, ainsi que la nécessité de l'abolition des prisons et de la fin de l'occupation israélienne de la Palestine.
Rasmea Odeh est une militante active du Réseau d'action arabo-américaine (AAAN), une organisation qui milite pour les libertés civiles et les droits des personnes migrantes.
En 1969, un tribunal militaire israélien a arrêté et condamné Rasmea Odeh, l'accusant d'avoir participé à un attentat, en utilisant une fausse confession qu'elle a fait sous la torture physique et sexuelle :
"J'ai été violée et brutalement torturée par les Israéliens afin d'avouer en 1969 puis condamnée par un tribunal militaire illégale en 1970. Je vécue la 
difficile vie d'un prisonnier politique pendant 10 ans dans les prisons israéliennes."
Rasmea Odeh a rappelé qu'aujourd'hui il y a près de 6000 prisonniers politiques palestiniens, dont 20 femmes et 160 enfants.
Rasmea Odeh est devenue citoyenne naturalisée américaine en 2003, le gouvernement américain l'a arrêtée en 2013, l'accusant de fraude à l'immigration pour avoir omis d'indiquer sa peine de prison israélienne. Bien que les cas comme ceux-ci sont généralement jugés par un tribunal de l'immigration, Rasmea est poursuivie au niveau fédéral. Le juge en charge du procès lui a interdit de témoigner des conditions de sa détention et des tortures en Israël.
En Novembre 2014, Rasmea Odeh a été reconnue coupable et condamnée à une peine de prison de 18 mois, ainsi qu'à la déchéance de sa nationalité et donc, le retour en Palestine occupée. Après sa condamnation, elle a passé cinq semaines dans une prison du Michigan, dont trois semaines en isolement, avant d'être libérée sous caution. Elle attend depuis son procès en appel, prenant part à la campagne de soutien en cours.
Angela Davis a rappelé que la solidarité avec Rasmea Odeh, et la lutte contre l'acharnement judiciaire à son encontre, fait partie d'une lutte plus globale contre l'emprisonnement politique aux États-Unis.

Ayant une connaissance de première main de la dévastation causée par des poursuites judiciaires politiquement motivées - au cours de l'ère de COINTELPRO, on m'a faussement accusé de trois infractions capitales - je vois le cas de Rasmea Odeh comme une continuation de l'histoire embarrassante de décennies de répression sociale des militants pour la justice aux États-Unis. Les tribunaux sont utilisés pour exercer des représailles contre les militants pro-palestiniens. Comme beaucoup de gens de Chicago et de Detroit, qui ont hier rejoins l'appel "Free Angela Davis", j'espère qu'ils vont maintenant se joindre à la campagne pour "Free Rasmea Odeh". Nous devons commencer à exiger ce que nous voulons vraiment - pas ce que nous pensons que nous pouvons obtenir. Cela passe par l’arrêt des poursuites envers Rasmea, exiger la libération de tous les prisonniers politiques de l'époque du Black Panthers Party, et la fin du soutien des Etats-Unis à l'occupation de la Palestine.

Angela Davis, 28 juin 2015

Angela Davis réaffirme son soutien à la palestinienne Rasmea Odeh !
Angela Davis réaffirme son soutien à la palestinienne Rasmea Odeh !
Angela Davis réaffirme son soutien à la palestinienne Rasmea Odeh !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :