Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Coup Pour Coup 31

Abu Ahmad Fuad : Le FPLP ne participera à aucun gouvernement qui reconnait Israël (FPLP)

Le camarade Abu Ahmad Fuad, Secrétaire Général Adjoint du Front Populaire pour la Libération de la Palestine (FPLP), a pris la parole lors d’un événement au bureau du FPLP à Rukn al-Din, à Damas, en Syrie, parmi les cadres du Front.

Il a parlé des derniers développements en Palestine, dans le monde arabe et dans la région. « Le Front a exclu la formation d'un gouvernement national d'unité de l'Autorité Palestinienne ; Mahmoud Abbas veut qu'un gouvernement soit formé sous les auspices du programme d'Oslo, » ce qui est inacceptable, a dit Fuad. « Le Hamas ne sera pas impliqué dans ce gouvernement mais il poursuit également pour ses propres raisons son monopole dans la bande de Gaza, » a dit Fuad.

En outre, le Front ne participera pas à un tel gouvernement d'unité, a dit Fuad. « Le FPLP n'acceptera pas de participer à aucun gouvernement qui reconnait Israël et s'engage dans la coordination de sécurité avec l’occupation. »

Le Fatah et le Hamas ont tous deux des partis et des liens au niveau  régional et international qui exercent le contrôle sur leurs décisions, alors que l'Organisation de Libération de la Palestine, qui devrait être la référence unitaire pour le peuple palestinien, en particulier dans la crise actuelle, est liée à la corruption à tous les niveaux, a dit Fuad.

« Où sont les institutions de l’OLP dans la reconstruction de Gaza ? Où est l’OLP pour les réfugiés palestiniens, particulièrement dans les camps de Syrie ? Le budget  de 300 millions de dollars par mois de l'OLP est absent entièrement des camps en Syrie, » a dit Fuad. « Il a été annoncé que l'OLP collectait des quantités énormes de fonds, mais ceci n'est pas arrivé aux Palestiniens du camp de réfugiés de Yarmouk. Où est allé tout cet argent ? » a demandé Fuad, appelant à la transparence et à la pleine révélation du devenir de ces fonds.

Le Front rejette entièrement les négociations avec l'occupant et la coordination de sécurité, et « nous rejetterons et dénoncerons tout ce qui impacte l'unité du peuple palestinien et de sa terre, » a-t’il dit. « Les Palestiniens sont prêts à se soulever, mais le manque d'une référence palestinienne unifiée mine le peuple palestinien, » a dit Fuad.

« Le Fatah et le Hamas cherchent à former des autorités, alors que notre terre entière est sous l’occupation, » a-t’il dit. « Gaza n'est pas encore libérée, pas encore indépendante ; l’occupation a le contrôle des points de passage, de l'électricité, de la nourriture, de la monnaie et du carburant, en dépit de la résistance et de la force du peuple. Ni Gaza ni la Cisjordanie ne sont indépendantes de l'occupation. En Cisjordanie, les impôts sont perçus par l'intermédiaire de l’occupation et les produits israéliens sont partout sur les marchés. Ceux qui sont occupés sont forcés de fournir des revenus et des finances à leur occupant, » a dit Fuad, saluant les campagnes de base de boycott qui sont mobilisées contre l’occupation.

Concernant le Camp de Yarmouk, Fuad a dit que la décision de l'EIIL et d'Al-Nusra d’entrer dans le camp n'était pas simplement leur propre décision, mais également une décision politique de l'extérieur avec un rôle turc et saoudien. « La Palestine reste notre boussole et nous ne distordrons pas l'image du combattant de la résistance palestinienne dont les fusils sont pointés sur l'ennemi. Il y a un effort concerté de miner et marginaliser la cause palestinienne. »

Abu Ahmad Fuad : Le FPLP ne participera à aucun gouvernement qui reconnait Israël (FPLP)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :