Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Coup Pour Coup 31

Ce 1er Mai 2015 fut un moment, comme tous les ans, pour que la lutte anti-impérialiste s'exprime.

A Toulouse, le collectif anti-impérialiste Coup pour Coup 31 a manifesté et a distibué un tract pour l'occasion :

Pour un 1er Mai anti­-impérialiste !

Le 1er mai n’est pas, et ne sera jamais, la « fête du travail ». Si le maréchal Pétain comme Nicolas Sarkozy ont vainement tenté de nous le faire croire, afin de réduire à néant toute revendication, le 1er mai reste, et restera, la journée internationale des travailleuses et des travailleurs. Cette date fut choisie en mémoire des mouvements d’ouvriers américains de 1886, et nous refusons de la laisser aux mains de réactionnaires révisionnistes que sont nos exploiteurs.

Le 1er mai est un jour de lutte. Cela nous semble encore plus important alors que l’impérialisme, le visage le plus agressif du capitalisme, se manifeste dans toute sa violence. Les guerres impérialistes tuent par millions, au Mali, en Syrie ; pour n’en citer que quelques unes dans lesquelles la France est engagée.

Le colonialisme israélien, appuyé par les puissances occidentales, détruit le peuple palestinien sans avoir de compte à rendre. Les militants anti­impérialistes et internationalistes sont enfermés, tués, et leur parole réprimée partout dans le monde. En ce 1er mai, nous avons une pensée toute particulière pour Georges Abdallah, enfermé en France depuis 1984.

Mais la résistance n’abandonne pas. Depuis quelques jours, des paysans du Cameroun, du Liberia, de Côte d’Ivoire ainsi que d’Indonésie et du Cambodge s’organisent pour occuper les plantations de grandes entreprises françaises sur leur terres. Au Burkina Faso comme au Togo, les voix et les poings s’élèvent pour chasser les dirigeants criminels et complaisants avec la France. En Palestine occupée, le peuple meurtri, humilié, continue à se battre contre l’oppresseur israélien.

Le collectif Coup Pour Coup 31 défilera dans les rues de Toulouse ce 1er mai, pour réaffirmer son soutient et sa participation aux luttes des travailleurs, et pour rappeler que l’impérialisme n’est autre que le stade actuel du capitalisme.

A nous de nous organiser, ici et maintenant, sur le terrain anti-­impérialiste, en soutien aux luttes populaires et contre le racisme.

Vive la lutte des peuples contre l'impérialisme et les régimes réactionnaires !

Contre l'impérialisme, riposte populaire !

Résister, c'est exister !

A Bruxelles, le Secours Rouge est intervenu pendant la visite de la ministre française de la justice Christiane Taubira pour exiger la libération immédiate de Georges Abdallah.

Un 1er Mai 2015 anti-impérialiste !

A Tunis, Georges Abdallah était évidemment présent dans les rues pour ce 1er Mai.

Un 1er Mai 2015 anti-impérialiste !