Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Coup Pour Coup 31

Toulouse: une action d'information BDS attaquée par un commando

Pas d'impunité pour les coupables!

 

 

 

Rassemblement jeudi 26 mars - 17h30 

Préfecture de toulouse - Place Saint Etienne

 

 

Les faits. Samedi 17 janvier, une dizaine d'individus violents a attaqué des militants de la campagne BDS 31 (Boycott Désinvestissement Sanctions), durant une simple distribution de tracts à la sortie

du métro Balma-Gramont, appelant l'enseigne Auchan à cesser tout commerce avec les entreprises israéliennes. Les militant-es BDS ont été insultés, deux d'entre eux ont été blessés et du matériel a été

détruit. Depuis, les plaintes sont en cours et un des animateurs de la campagne BDS a reçu un mail de menaces anonyme.

 

Liberté d'expression. Après les événements tragiques du début janvier, la liberté d'expression a mobilisé des millions de personnes dans les rues de notre pays. Nous tenons à en rappeler le principe pour

les militant-es qui doivent pouvoir mener la campagne BDS en toute sécurité.

 

La campagne BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions) est à l'image de celle du boycott de l'Afrique du Sud dans les années 80, une action citoyenne, pacifiste, non violente, initiée par la société

civile palestinienne, pour lancer un courant d'opinion international en faveur du respect des droits des palestiniens et pour en finir avec l'impunité de l'état d'Israël.

 

En 2010, la ministre de la justice avait créé une circulaire appelant à la poursuite des militant-es BDS au motif « du boycott des produits casher et de provocation publique à la discrimination ». Alors

que ceux-ci se battent pour l’application du droit international et des sanctions lorsque celui-ci est bafoué, ce qui est le cas de la colonisation et de l'occupation israélienne en Palestine.

 

Il est probable que l'attaque du 17 janvier provienne de la Ligue de Défense Juive (LDJ) ou d'un groupe proche cherchant à assimiler critique de la politique israélienne et antisionisme avec

antisémitisme. La LDJ est un groupe inspiré de la Jewish Defence League que le FBI avait inscrite sur la liste des organisations terroristes en 2001 et du parti Kacha interdit en Israël comme parti raciste ! Nous

rappelons que l'interdiction de la LDJ a été envisagée par le gouvernement cet été.

 

Nous demandons que la volonté politique s'exerce pour identifier au plus vite les coupables.

 

Nous demandons au Préfet, chargé de l'exercice de la liberté d'expression, de faire cesser les agissements de ces extrémistes violents.

 

LIBERTE D'EXPRESSION
 

pour la campagne Boycott Désinvestissement Sanctions
 

pour la solidarité avec le peuple palestinien

 

MISE HORS D'ETAT DE NUIRE
 

des milices pro-israéliennes

 

ABROGATION DE LA CIRCULAIRE ALLIOT MARIE

 

Premiers signataires : Alternative Libertaire, ATTAC31, BDS France Toulouse, Campagne BDS 31, CNT 31, Collectif des Femmes Révoltées, Collectif Palestine Libre, Coup pour Coup 31, Europe Ecologie Les Verts Toulouse, Front Populaire Tunisien, MJCF, NPA, OCML-VP, Parti des Indigènes de la République, Sud PTT 31...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :