Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Coup Pour Coup 31

8 mars 2015 : vive la lutte internationale des femmes contre l'impérialisme !

A l'occasion du 8 mars, journée internationale des luttes des femmes, le collectif anti-impérialiste Coup Pour Coup 31 rend hommage au combat, souvent en première ligne, des femmes contre l'impérialisme pour la libération nationale et sociale de leurs peuples.

  • Yuri Kochiyama : Militante d'origine japonaise anti-raciste, amie et camarade de lutte de Malcom X, elle a combattu contre la guerre du Vietnam, contre le racisme et la répression aux Etats-Unis. Elle est morte le 1er juin 2014 à l'âge de 93 ans.

8 mars 2015 : vive la lutte internationale des femmes contre l'impérialisme !
  • Angela Davis : Militante noire anti-raciste, membre du Black Panthers Party et militante féministe. Elle est accusée en 1970 d'avoir organisé une prise d'otages dans un tribunal. Après deux semaines de cavale, elle est arrêtée, puis emprisonnée pendant seize mois. Toujours militante, elle a apporté le 20 mars 2013, son soutien à Georges Abdallah lors de sa venue à Toulouse.

8 mars 2015 : vive la lutte internationale des femmes contre l'impérialisme !
  • Assata Shakur : activiste afro-américaine qui fut membre du Black Panther Party et de la Black Liberation Army (BLA). Condamnée à perpétuité pour le meurtre d'un policier lors d'une fusillade, elle s'est évadée en 1979 et a obtenu l'asile politique à Cuba.

8 mars 2015 : vive la lutte internationale des femmes contre l'impérialisme !
  • Rasmea Odeh : Militante palestinienne vivant aux USA. Avant d'immigrer, elle fût arrétée et jugée en 1969 pour son appartenance à la résistance armée et accusée d'avoir participée à des "actes de terrorisme" par Israël. Le 10 novembre 2014 elle fût accusée "d'acquisition illégale de naturalisation" par l'administration américaine.

8 mars 2015 : vive la lutte internationale des femmes contre l'impérialisme !

Mais nous n'oublions pas non plus les centaines de femmes palestiniennes enfermées par l'occupation, dont Lina Khattab. Nous n'oublions pas non plus les femmes kurdes résistant aux réactionnaires de DAESH, les femmes marocaines, les femmes libanaises, des Philippines et de partout dans le monde en lutte contre l'impérialisme et les régimes à sa solde.

Visibilisons leurs combats, ils sont nôtres !