Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Coup Pour Coup 31

Aujourd'hui, le 17 octobre 2014, près de 150 personnes se sont rassemblés sur le Pont-Neuf à Toulouse pour commémorer les massacres du 17 octobre 1961.

Mais loin d'être simplement une célébration historique, ce rassemblement insistait sur le fait que l'Etat français tuait encore, ici comme là-bas.

Des dizaines de portraits ont été brandis reprenant quelques noms des nombreuses victimes de la police française : Lamine Dieng, Amin Bentounsi, Ali Ziri, Bouna Traoré, Zyed Benna etc. (plus d'infos voir ICI).

53 ans après les massacres du 17 octobre 1961, la lutte anti-impérialiste et antiraciste continue ! Amplifions la !

 

Ni oubli, ni pardon !

Pas de justice, pas de paix !

De la guerre d'Algérie aux guerres impérialistes. De la Seine, aux Quartiers Populaires. L'Etat français tue.
De la guerre d'Algérie aux guerres impérialistes. De la Seine, aux Quartiers Populaires. L'Etat français tue.
De la guerre d'Algérie aux guerres impérialistes. De la Seine, aux Quartiers Populaires. L'Etat français tue.
De la guerre d'Algérie aux guerres impérialistes. De la Seine, aux Quartiers Populaires. L'Etat français tue.
De la guerre d'Algérie aux guerres impérialistes. De la Seine, aux Quartiers Populaires. L'Etat français tue.
De la guerre d'Algérie aux guerres impérialistes. De la Seine, aux Quartiers Populaires. L'Etat français tue.
De la guerre d'Algérie aux guerres impérialistes. De la Seine, aux Quartiers Populaires. L'Etat français tue.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :