Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Coup Pour Coup 31

A l'occasion du meeting "Liberté pour Georges Abdallah" que nous organisons le vendredi 24 cotobre 2014, nous avons le plaisir de recevoir Charlotte Kates, membre de l'organisation Samidoun.

Nous publions ici une présentation de l'organisation traduite par nos soins. Source ICI

 

Samidoun : qui sommes nous?

 

Samidoun : Palestinian Prisoner Solidarity Network est un réseau d'  « organisateurs » et de militants, basé en Amérique du Nord, qui travaillent à construire la solidarité avec les prisonniers palestiniens dans leur combat pour la liberté. Samidoun s'est développé lors de la grève de la faim des prisonniers Palestiniens en septembre-octobre 2011 dans les prisons israélienne, en voyant la nécessité d'un réseau dédié au soutien des prisonniers palestiniens. Nous travaillons à sensibiliser et à soutenir la cause des prisonniers politiques palestiniens, sur leurs conditions de vie, leurs revendications, et leur combat pour leur liberté, celle de leur codétenus, et celle de leur terre. Nous travaillons aussi à l'organisation de campagne pour des changements politique et être des portes paroles pour les droits et la liberté des prisonniers palestiniens.

Samidoun cherche justice pour les prisonniers palestiniens à travers des événements, des activités, des moyens, des délégations, des recherches et l'échange d'information, ainsi qu'en construisant des passerelles avec le mouvement des prisonniers en Palestine. Nous cherchons à amplifier les voix des prisonniers palestiniens, des anciens prisonniers, de leurs familles, et des militants palestiniens pour la justice et les droits de l'homme en traduisant, partageant et distribuant les informations, les interviews et du matériel en provenance de Palestine.

Nous travaillons chaque année à l'organisation du 17 Avril, journée de la solidarité avec les prisonniers politiques palestiniens, en organisant des rassemblements, des événements et des actions et en partageant les informations et les alertes d'actions autour du monde marquant le 17 avril.

Les prisonniers palestiniens sont en première ligne au quotidien de la lutte palestinienne pour la libération. Dans les prisons de l'occupant, les prisonniers palestiniens font face à l'oppresseur et l'occupant, et mettent leur corps et vies en danger afin de continuer la lutte de leur peuple pour atteindre la justice et la liberté de leur terre et du peuple de Palestine. A l'intérieur des prisons, le mouvement des prisonniers palestiniens s'engage dans une lutte politique -demandant leurs droits, gagnant des revendications, et servant de leaders au mouvement palestinien dans son entier, en Palestine et ailleurs. L'occupation israélienne criminalise toute forme d'existence palestinienne et toute forme de résistance -allant de manifestations massives et pacifiques à la lutte armée pour refuser simplement de se taire et d'être invisible en tant que palestinien. Les prisonniers palestiniens sont des hommes et des femmes -et des enfants- de toutes les régions de Palestine, de chaque famille. Leur absence se fait profondément sentir au sein des maisons, des communautés, des villages, des villes, au travail, dans les organisations de femmes et d'étudiants desquels ils ont été enlevé par l'occupation. Ils endurent quotidiennement la torture, l'isolation, des interrogatoires coercitifs, le déni de droit de visite de leurs familles et de leurs avocats. Et c'est leurs grèves de la faim, leurs appels au monde, leur unité et solidarité, et leur continuel leadership dans le mouvement palestinien qui doit nous inspirer quotidiennement et nous rappeler notre responsabilité d'agir.

Samidoun est aussi solidaire avec les prisonniers politiques arabes et internationaux, et, en particulier, les prisonniers politiques aux USA et au Canada ciblés pour leur travail avec les luttes de libération et les mouvements pour la liberté, comme les mouvement arabes et palestiniens, les luttes pour la souveraineté et la libération des Indigènes, les indépendantistes Portoricains, les militants de libération des Noirs , des Latinos, des militants Chicanos et tous ceux victimes du racisme, du colonialisme, et de l'oppression, et nous reconnaissons des liens fondamentaux entre l'emprisonnement, le racisme, le colonialisme, et la criminalisation des immigrés, des réfugiés et des migrants .

Construire la solidarité avec les prisonniers palestiniens est, en effet, notre responsabilité. Les prisonniers palestiniens sont au cœur de la lutte pour la liberté et la justice en Palestine -ils représentent l'emprisonnement d'un peuple et d'une nation. Le mouvement des prisonniers palestiniens a toujours été au cœur du mouvement de libération des palestiniens et le demeure aujourd'hui. Les prisonniers palestiniens se lèvent et se battent tous les jours en première ligne pour le retour et la libération de toute la Palestine et de tous les palestiniens. Les gouvernements canadiens et américains sont profondément complices et directement impliqués dans l'occupation ayant lieu en Palestine et dans les crimes commis par l'état d’Israël. Plutôt que défendre les droits de l'Homme, ils autorisent, financent, et soutiennent l'occupation, l'apartheid, l'emprisonnement de masse, la confiscation des terres, la dépossession et la construction de colonies. En réponse, il est de notre responsabilité de «  créer une base responsable », de conscientiser, et de militer pour les prisonniers palestiniens qui luttent quotidiennement pour la liberté de leurs terres -et pour la liberté des opprimés dans le monde.

http://samidoun.ca/

 

Samidoun : réseau de solidarité aux prisonniers palestiniens