Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Coup Pour Coup 31

Le 09 janvier 2013, trois militantes kurdes ont été assassinées à Paris. Il s'agit de Sakine Cansiz, l’une des fondatrices du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK), Fidan Dogan, représentante du Congrès National du Kurdistan (KNK), et Leyla Soylemez, une jeune militante. Rappelons que ces assassinats ont été perpétrés pendant un processus de négociation entre le gouvernement turc et les dirigeants du PKK.

 

S'il est clair que ce sont des assassinats politiques, un grand flou persiste autour de cette affaire. Le gouvernement français n'a, en effet, aucun intérêt à impliquer le gouvernement turc. Ce gouvernement turc qui réprime toujours plus fort la lutte légitime du peuple kurde pour son autodétermination. Ce gouvernement qui tue ou enferme les militants et militantes kurdes.

Plusieurs milliers de militants kurdes sont aujourd'hui enfermés en Turquie dans des conditions intolérables. Ils font partie des 10 000 prisonniers politiques enfermés dans ce pays. Tortures, isolements, pressions sont le quotidien de ces prisonniers politiques. Parmi eux, Abdullah Öcalan, dirigeant du PKK, est enfermé en Turquie depuis 1999. Il est condamné à vie et a été maintenu à l'isolement pendant 10 ans.

 

Le PKK est toujours, comme d'autres organisations et partis politiques kurdes, considéré comme terroriste par l'Union Européenne. Car en plus de nier le mouvement de libération kurde, la Turquie exige la même attitude de son partenaire politique et économique qu'est l'Union Européenne.

 

Ce triste anniverssaire de ce triple assassinat politique est pour nous l'occasion de réaffirmer notre soutien à l'autodétermination du peuple kurde. Il est aussi l'occasion de réaffirmer notre soutien à tous les prisonniers politiques révolutionnaires et progressistes enfermés en Turquie.

 

 

Justice pour Sakine, Fidan et Leyla !

Ni oubli, ni pardon !

 

Liberté pour Öcalan et pour tous les prisonniers politiques révolutionnaires

et progressistes enfermés par le régime réactionnaire de Turquie !

 

Retrait du PKK et de toutes les organisations progressistes et révolutionnaires kurdes de la liste des organisations terroristes de l'Union Européenne !

 

 

Manifestation jeudi 09 janvier 2014

18h-Monument aux morts- Toulouse

 

Premiers signataires: Association Démocratique Alévi, Coup Pour Coup 31, Maison Franco-Kurde Midi-Pyrénées, Marche Mondiale des Femmes, Mouvement de la Paix (comité 31), NPA 31, OCML Voie Prolétarienne

Manif le 09 janvier : justice pour Sakine, Fidan et Leyla !